Démarche qualité

La mise en place de la démarche qualité au LPC2E émane d’une volonté commune de l’INSU et du CNES en direction des laboratoires spatiaux. Son objectif est de :

  • Garantir que la politique qualité soit constamment développée, maintenue et améliorée.
  • Proposer et définir les méthodes et procédures permettant d’étendre la démarche qualité
  • Sensibiliser le personnel aux exigences qualité

La fonction de Référent Qualité a donc été implémentée en ce sens depuis 2010. Le réseau ainsi formé des 8 Référents Qualité permet de garantir la pérennisation de la culture Assurance Qualité en améliorant continuellement les règles de fonctionnement de nos laboratoires, en harmonisant les outils, méthodes et moyens et en permettant ainsi de donner confiance aux agences spatiales et tutelles avec lesquelles nous collaborons.

Les procédures et fiches du système de management de la qualité ont été créées en premier lieu en fonction des besoins du laboratoire, afin d’améliorer son fonctionnement global. Le référentiel documentaire a ensuite été étoffé dans une démarche de définition des processus associés afin d’éviter la reproduction des anomalies constatées.

L’analyse du fonctionnement du laboratoire mène à une cartographie des processus mis en œuvre ; les procédures et fiches viennent alimenter chacun de ces processus, la démarche qualité permettant d’apporter une vision transverse, interdisciplinaire et multi-échelle.

Cartographie des processus du LPC2E

 

La mise en place d’outils en ce sens, (gestion électronique de la documentation, gestion des tickets/demandes/anomalies) est issue initialement d’un besoin des projets, mais leur opérabilité et leur efficacité se démontrent à tous les niveaux de la vie du laboratoire ; elle apporte ainsi une synergie et une meilleure visibilité des actions et des responsabilités définies pour ces processus. La gestion des anomalies laboratoire et le plan d’actions global du laboratoire en sont des exemples.

Le système de management de la qualité du LPC2E a pour objectif la mise en conformité à la norme ISO9001-v2015, en cohérence avec l’axe de conduite préconisé par l’INSU, et avec l’évolution globale des métiers qui demande de  faire évoluer nos méthodes de travail et d’organisation.