Accueil > Activité de recherche > Planétologie > Thèmes de recherche

Rechercher

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Géophysique interne et externe des corps du Système Solaire

L’étude des caractéristiques de la résonance de Schumann observée par Huygens pendant sa descente sous parachute a permis de donner une 1ère estimation de l’épaisseur de la couche de glace sous la surface de Titan reposant sur un probable océan d’eau liquide (C.Béghin, C. Sotin and M. Hamelin, 2010).

Une analyse sophistiquée de la variation du profil en altitude de l’amplitude du champ électrique dans la basse atmosphère jusqu’à la surface a conduit à une estimation plus précise de l’épaisseur de la couche de glace dans une fourchette de 40 et 80 km, sous laquelle se trouverait un océan d’eau ammoniaquée (C. Béghin, et al., 2012).

Les mesures de Huygens ont également conduit à une nouvelle modélisation de la conductivité électrique de la basse stratosphère entre environ 150 et 60 km (M. Alabhya et al., 2014). Ces travaux ont apporté une nouvelle contrainte sur la charge électrique des aérosols qui jouent un rôle important dans le contrôle du profil électrique de l’atmosphère, avec toutefois une grande incertitude liée au manque de mesures expérimentales en laboratoire sur les propriétés photoélectriques des aérosols.

Ces travaux ont mis en évidence l’intérêt des mesures de champ électriques comme outil de diagnostic de l’atmosphère de Titan et de sa sous-surface pour les missions futures.

Contact :
C. Beghin
J.-P. Lebreton

Un laboratoire fondateur de l’Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre
OSUC
Nos tutelles
Université d'Orléans CNRS
Notre partenaire privilégié
CNES
Nos investissements d'avenir
Voltaire ESEP Planex