Accueil > Projets > Autres Projets (Nationaux, Europe, Internationaux) ...

Rechercher

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

ANR Jeune Chercheur SPECTRA

Sonder le Plasma dans l’Environnement d’une ComètE avec RosettA

SPECTRA est un projet de recherche d’une durée de 42 mois, à la frontière entre physique spatiale et physique des plasmas, basée sur l’exploitation scientifique de mesures in situ obtenue grâce à la mission d’exploration spatiale ROSETTA de l’ESA, dans le but d’étudier la structure, l’évolution et la dynamique de l’environnement ionisé d’une comète.

Dans ce contexte, le projet SPECTRA se concentre sur quatre problématiques fondamentales associées à la physique des plasmas spatiaux :
(1) l’interaction entre le Soleil et le vent solaire et un objet non-magnétisé du système solaire,
(2) la structure, l’évolution et la dynamique d’une atmosphère cométaire et son lien à la physico-chimie cométaire,
(3) l’influence des collisions sur l’environnement ionisé d’une comète,
(4) l’influence des interactions sonde-plasma sur le comportement des instruments spatiaux.

Le projet SPECTRA est structuré autour de cinq taches complémentaires. La modélisation de la réponse instrumentale de l’instrument MIP (Tache 1) afin de produire des estimations précises de la densité (et éventuellement de mieux contraindre la température) des électrons cométaire. Ces mesures in situ, combinées aux observations des autres instruments du RPC, serviront de base à des études de physique des plasmas (Tache 2), ainsi qu’à des études de physique spatiales et de planétologie centrées sur la caractérisation de l’interaction Soleil-Comète (Tache 3) et de l’ionosphère cométaire (Tache 4), ainsi que la dynamique associée. La modélisation du comportement instrumental d’une sonde à impédance mutuelle dans des conditions typiques des plasmas spatiaux permettra de préparer au mieux l’exploitation scientifique de futures missions spatiales qui embarqueront le même type d’instruments (Tache 5).

L’ANR va permettre à un doctorant et à un chercheur post-doctorant de renforcer l’étude des plasmas planétaires, l’exploitation des données plasmas de Rosetta et la préparation à l’exploitation scientifique de futures missions spatiales, en particulier BepiColombo et JUICE.

Un laboratoire fondateur de l’Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre
OSUC
Nos tutelles
Université d'Orléans CNRS
Notre partenaire privilégié
CNES
Nos investissements d'avenir
Voltaire ESEP Planex