Le Journal du CNRS vient de publier un article sur la mission spatiale TARANIS qui sera lancée en 2020.

Le satellite TARANIS doit décoller de Kourou en novembre prochain pour étudier les phénomènes énergétiques transitoires qui se produisent au-dessus des orages. En analysant pour la première fois ces événements de manière exhaustive et sur la durée, cette mission française vise à mieux comprendre leurs impacts sur la haute atmosphère de notre planète.

Le LPC2E est responsable de la coordination scientifique du projet et de la coordination technique de l’instrumentation scientifique. Le LPC2E est aussi en charge de la mise à disposition des données TARANIS à la communauté internationale via le Centre de Mission Scientifique TARANIS. Pour lire l’article du Journal du CNRS, il vous suffit de cliquer sur Ausculter la face cachée des orages.