Etude de l’origine des masses d’air dans la troposphère libre par l’utilisation de mesures aéroportées couplées à la modélisation

Valorisation des résultats obtenus au cours de deux campagnes aéroportées à l'aide de la modélisation.

Ce stage s’insère dans la valorisation des résultats obtenus au cours de deux campagnes aéroportées (SHIVA et DACCIWA, projet Européen du 7ème PCRD) et en particulier la valorisation des mesures faites au cours des vols dit « transect », c’est à dire les vols fait entre l’Allemagne et le lieu de mesures du projet, c’est-à-dire la Malaisie et l’Afrique de l’Ouest et vice-versa. La mesure du CO faite par l’instrument SPIRIT sera utilisée afin de déterminer l’origine des masses d’air. En effet, CO est un excellent traceur dynamique de pollution. De plus, ces mesures seront couplées à la modélisation par l’utilisation du modèle lagrangien « FLEXPART » (https://www.flexpart.eu/) qui permet de simuler l’émission et le transport des particules (molécules) dans l’atmosphère.

Le stage proposé s’effectuera au sein de l’équipe « environnement atmosphérique et planétologie » du LPC2E. Pour mener à bien ces projets de recherche, l’équipe couple modélisation et mesures de l’atmosphère.

Le stage consistera dans un premier temps à analyser les mesures afin de sélectionner les portions des vols les plus susceptibles de répondre à la problématique de l’origine des masses d’air dans la troposphère libre. Le stagiaire devra ensuite utiliser FLEXPART afin de visualiser l’origine des masses d’air au travers de rétrotrajectoires.

Gisèle Tong Krysztofiak - Contacter
LPC2E (Université d'Orléans/CNRS)
3A avenue de la Recherche Scientifique,
45071 Orléans

Autres offres d'emploi

Retour à la liste