Un nouveau pas vers la détection du fond d’ondes gravitationnelles grâce aux pulsars

27/10/21 : La collaboration européenne EPTA (European Pulsar Timing Array) annonce la détection d'un signal prometteur qui pourrait être lié au fond d'ondes gravitationnelles.

Une collaboration scientifique européenne impliquant des chercheurs du LPC2E et de l’Université d’Orléans annonce la détection d’un “signal prometteur” qui pourrait être lié au fond d’ondes gravitationnelles, tel que produit par des couples de trous noirs supermassifs en phase spiralante. L’étude parue en ligne le 27 octobre 2021 dans “Monthly Notices of the Royal Astronomical Society” représente une étape importante dans la recherche des ondes gravitationnelles à l’aide des pulsars.

Retrouvez ici le communiqué de presse du CNRS.